photo_2022-07-05_17-06-36.jpg

télérama

Grillades, brochettes et mezze artisanaux : dans cette jolie échoppe de bois clair, ouverte depuis un an, la gastronomie turque est rondement bien représentée. En attendant nos plats, une plongée de pita dans le caviar d’aubergines fumées et une bouchée de feuille de vigne tiède au riz et à la viande me laissent augurer du meilleur, car rien ne sort d’une boîte ici. Le dürüm rejoint illico mon top 5 des kebabs parigots : avec sa galette fine — faite maison, bravo ! —, sa viande marinée cuite sur pierre de charbon et sa sauce à l’ail toute fraîche, il s’accompagne de boulgour à la tomate ou de très bonnes frites avec peau, légèrement poudrées d’épices. Sans oublier les aubergines, délicieuses, et les kofte de bœuf et d’agneau, fondantes… On se sent ici comme chez soi : pas étonnant quand on découvre que « ev » signifie « maison » en turc.

logo-telerama_edited.jpg